750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La table de Vio

Recettes testées et imagées pour tous les gourmands du net...

La table de Vio

Brownies au fromage blanc

Ingrédients :
(Pour la pâte au fromage blanc)
-          1 œuf
-          225g de fromage blanc
-          50g de sucre en poudre
-          1cc d’extrait de vanille
 
(Pour la pâte à brownies)
-          115g de chocolat noir
-          115g de beurre
-          150g de sucre en poudre
-          2 œufs battus
-          50g de farine
 
À voir le peu de recettes mises ces derniers temps, vous allez croire que je n’ai rien fait pour les fêtes, et pourtant… Loin des grands repas traditionnels (j’ai laissé faire ma belle-mère qui nous a régalés), j’ai tout de même fait de petites choses qui changent, et de bons petits goûters, faits surtout en famille, c’est aussi ça, l’esprit des fêtes, non ?
 
Préchauffer le four à 160°C (th.5). Garnissez de papier sulfurisé le fond et les parois d’un moule à gâteaux de 20cm.
Pour la pâte au fromage blanc, battez l’œuf dans une jatte. Ajoutez le fromage blanc, le sucre en poudre et l’extrait de vanille. Battez jusqu’à obtention d’un mélange lisse et onctueux.
Pour la pâte à brownies, faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Retirez du feu, mélangez soigneusement et ajoutez le sucre. Incorporez les œufs un à un, puis la farine.
Étalez les 2/3 de la pâte à brownies dans le moule. Couvrez de la pâte au fromage blanc. Versez le reste de pâte à brownies et mélangez en dessinant des tourbillons avec une brochette.
Faites cuire 30 à 35 minutes, jusqu’à ce que le milieu du gâteau commence à durcir. Laissez refroidir dans le moule, puis coupez en petits carrés.
 
Voilà donc notre goûter du 31 décembre… mais aussi notre dessert du réveillon : un petit carré posé délicatement sur un petit-suisse aux fruits rouges battu, ça fait aussi son effet, même quand on n’a plus faim…
 
Petite erreur commise, à ne pas reproduire : la gourmandise qui fait que l’on n’attend pas que le gâteau refroidisse !!! Le milieu s’est littéralement effondré, quasiment de la bouillie, carrément imprésentable !!! Heureusement que le reste était à couper en petits carrés, on n’y a vu que du feu, mais bon, c’est dommage, ça nous a fait des parts en moins…
 
J’ai conservé ce brownies au frais, et le lendemain, il était encore meilleur…
 
 
La recette (en gras) est tirée de Cookies, biscuits et brownies (Catherine Atkinson, p.194).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article