750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La table de Vio

Recettes testées et imagées pour tous les gourmands du net...

La table de Vio

Beignets de pommes de terre

Préparation et cuisson : 30 minutes
 
Ingrédients :
-          800g de pommes de terre
-          2 œufs
-          3 cs de farine
-          ½ verre de lait
-          Cerfeuil ou persil
 
Quand nous allions chez notre grand-mère, mon frère et moi avions l’habitude de lui réclamer une galette de pommes de terre. Un vrai régal. Mon frère s’est lancé dans la recherche de la recette il y a quelques années, et au bout d’un certains nombres d’essais, à finit par trouver le secret d’une cuisson parfaite (pas évident, en effet, d’arriver à cuire une galette à l’intérieur, sans que l’extérieur ne soit brûlé). Je pense que la cuisson au gaz aide pour y arriver. Personnellement, je n’ai pas la chance de cuisiner au gaz, alors, j’ai opté pour les modèles réduits de la galette, à savoir les beignets. Étant bien plus petits, la cuisson en est plus facile…
 
1/ Râper à cru les pommes de terre. Bien les presser pour en exprimer le jus au maximum. Saler, poivrer, ajouter les œufs, la farine, éclaircir avec un peu de lait, ajouter le cerfeuil coupé menu.
 
Jusque là, rien de compliqué. La seule chose est juste de mettre le lait en fonction de vous, et non du ½ verre indiqué (1/2 verre, d’accord, mais un petit verre ou un grand ?)… La recette est en effet d’une simplicité enfantine…. Le plus dur reste à venir… LA CUISSON !!!
 
2/ Mettre 2cm d’huile de friture dans une poêle, chauffer fortement, y placer de grosses cuillères à soupe de pâte et les retourner avec une palette. Laisser cuire 10 minutes à petit feu.
 
Mettre de grosses cuillères revient à dire que vous allez avoir du mal à les cuire, car elles seront épaisses (et à moins de pouvoir savoir comment ma grand-mère s’y prenait…) ! J’ai donc fait le choix que faire des galettes plates. Prenez l’équivalent d’une bonne cuillère à soupe dans votre main, et aplatissez la préparation. La cuisson en sera plus rapide et bien plus homogène ! Autre chose, n’oubliez pas de bien baisser le feu au moment même de la cuisson, sinon, l’extérieur se mettra à frire et non à cuire… et finira par brûler, ce serait dommage !!!
 
Je sers ces beignets en accompagnement d’une viande froide (restes de rosbif, gigot, ou tout simplement jambon blanc)… un régal pour les petits comme les grands !!!
 
 
 
La recette (en gras) est tirée de Recueil de la gastronomie savoyarde (éd. Delta 2000, p.46).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article